Revascularisation Hybride

Méthode de la revascularisation hybride

La revascularisation consiste à rétablir la circulation sanguine après que celle-ci a été diminuée ou supprimée pendant une certaine période. Afin d'optimiser à nouveau la circulation sanguine chez les patients atteints d'artériopathies multiples, on peut utiliser la technique hybride, qui associe intentionnellement les deux techniques suivantes :

  • ICP 
  • CABG 

Quelques faits

Ces deux techniques - chirurgicale (chirurgie de pontage) et interventionnelle (dilatation par ballonnet/pose d'un stent) - possèdent leurs avantages et leurs inconvénients pour le traitement des patients atteints d'artériopathies multiples. Elles garantissent toutes deux un résultat optimal quant à la re-normalisation de la circulation sanguine.

Plusieurs études (Syntax et Freedom) ont révélé que le traitement de premier choix chez les patients atteints d'artériopathies multiples - notamment atteinte de la LAD, avec ou sans lésion de la branche principale - consiste en la réalisation d'un pontage entre la LAD et l'artère mammaire interne.
L'artère mammaire interne gauche est donc anastomosée par voie chirurgicale vers l'artère coronaire antérieure et principale (LAD). Dans le traitement chirurgical reposant sur des greffes veineuses, la perméabilité de ce pontage après un an s'élève à environ 70 %. La fréquence des resténoses après la pose d'un stent (ICP) s'élève à 3 % après 1 an et à 4 % après 2 ans.

Avantages et inconvénients des différentes techniques : Artériopathies multiples avec atteinte de la LAD

 ICP (dilatation par ballonnet/pose d'un stent)  CABG (chirurgie de pontage)
 avantages  inconvénients  avantages  inconvénients
 Très peu invasif  Ré-intervention plus souvent nécessaire  Meilleur résultat pour la LIMA  Sternotomie
 Perméabilité ~ greffe veineuse  Survie inférieure par rapport à LIMA -> LAD  Ré-intervention plus souvent nécessaire  coeur-poumon artificiel
 Les patients optent pour une ICP    Intervention associée à un faible risque  Greffe veineuse ICP ~

Pourquoi opter pour la revascularisation hybride ?

La revascularisation hybride combine les meilleurs aspects des deux techniques :

  • Chirurgie mini-invasive (endo-ACAB) : LIMA -> LAD
  • ICP pour une « lésion non LAD »

Avantages de la technique hybride :

  • Meilleure technique de revascularisation LIMA -> LAD
  • Traumatisme chirurgical minimal
    • Pas de sternotomie
    • Pas de cœur-poumon artificiel
    • Pas de manipulation de l'aorte
    • Transfusion pas ou moins nécessaire
    • (Bref) séjour en unité de soins intensifs
  • Hospitalisation de plus courte durée 
  • Satisfaction du patient

Qui peut bénéficier d'une revascularisation hybride ?

Les patients atteints d'une maladie multitronculaire qui présentent une lésion importante ou plusieurs lésions au niveau de l'artère interventriculaire antérieure, ainsi que d'autres lésions au niveau des deux autres artères coronaires (circomflexe et droite).

Conclusions

Certains patients sont bien traités par une ICP
Certains patients sont bien traités par un CABG
De nombreux patients pourraient être mieux traités par l'association ICP + endo-ACAB