ENDOscopic - Atraumatic Coronary Artery Bypass (pontage atraumatique de l'artère coronaire, par voie endoscopique)

Informations générales sur la chirurgie de pontage

Le CABG (opération de pontage ou "bypass") est l'une des principales options thérapeutiques disponibles pour cette affection. Pour réaliser cette intervention, on pratique une sternotomie médiane (= incision verticale de 25 à 30 cm sur la ligne médiane du thorax, suite à quoi le sternum est scié) ; cette intervention nécessite une période de rétablissement d'un mois. Dans la mesure du possible, il est donc recommandé d'éviter cette incision de 25 à 30 cm. Grâce à l'Endo-ACAB, c'est possible.

Le terme "Endo" vient de "endoscopique", qui fait référence à l'utilisation de techniques exploratoires qui limitent la taille de l'incision.

ACAB signifie "Atraumatic Coronay Artery Bypass" ; "Coronary Artery" fait référence à l'artère coronaire, et "Atraumatic" signifie atraumatique, c'est-à-dire qui "cause uniquement des lésions (un traumatisme) limitées". "Bypass" est le terme anglais qui signifie détournement/déviation ; c'est exactement ce qui se passe lors du pontage : la circulation sanguine est déviée afin que le sang riche en oxygène, empruntant un détour, passe à côté du rétrécissement dans l'artère.

Qui peut bénéficier d'un Endo-ACAB ?

Tous les patients qui présentent une lésion au niveau de l'artère coronaire antérieure (la principale) peuvent bénéficier de cette intervention. Les patients qui présentent plusieurs sténoses (rétrécissements) au niveau de plusieurs artères coronaires peuvent bénéficier d'une intervention hybride ou d'un Endo-CABG.

Méthode de l'Endo-CABG

L'Endo-CABG est une intervention mini-invasive utilisée pour réaliser un pontage ; elle permet d'éviter la sternotomie médiane (qui nécessite une incision de 25 à 30 cm) en ayant recours à des techniques endoscopiques (techniques utilisées lors d'une endoscopie, ou opération exploratoire).
L’artère mammaire interne (artère thoracique) est libérée par voie endoscopique par le biais de 3 petites ouvertures (5 mm). Ensuite, une petite incision (4 à 5 cm) est réalisée entre les côtes sans ouverture mécanique des côtes (atraumatique). Le pontage entre le LAD (artère coronaire antérieure, la principale) et l’artère mammaire interne (artère thoracique) est ensuite réalisé.
Cette intervention est pratiquée sans mettre le cœur à l'arrêt, donc sans recours au cœur-poumon artificiel (CEC : circulation extra-corporelle) (chirurgie à coeur battant)

Résultats

Entre mars 2013 et mars 2015, 140 interventions Endo-ACAB ont été pratiquées au sein du Jessa Ziekenhuis.

  • Âge moyen 65,5 ans (41 – 85 ans)
  • 17,5 % d'octogénaires (80+)
  • 135 interventions ont été pratiquées avec succès (97 %)
    • Quantité extrême de graisse épicardique (n=1)
    • Spasme extrême LIMA (n=1)
    • Quantité extrême de graisse intrathoracique (obésité morbide IMC > 50) (n=1)
    • Évolution intramurale de la LAD (n=2)
  • Les 5 autres patients ont été traités par ICP (intervention coronarienne percutanée)
  • Pas de conversion urgente en sternotomie
  • Alternative à la chirurgie de pontage coronaire robot-assistée
    • Plus rapide
    • Reproductible
    • Bon rapport coût-efficacité

Avantages de cette intervention

L'Endo-ACAB constitue un traitement alternatif de l'athérosclérose coronaire chez un groupe spécifique de patients (lésion au niveau de l'artère coronaire antérieure).

  • Sûr et efficace
  • Durée de l'opération : identique ou plus courte
  • Traumatisme chirurgical minimal, avec pour conséquence :
    • Moins de douleurs
    • Moins de cicatrices
    • Moins de pertes de sang
    • Durée d'hospitalisation plus courte
    • Rétablissement plus rapide
    • Reprise du travail plus rapide
  • Meilleur résultat esthétique